Bénin : La cour constitutionnelle écarte définitivement deux poids lourds de l'opposition faute de p...

Bénin : La cour constitutionnelle écarte définitivement deux poids lourds de l'opposition faute de p...

Publié le 23 février 2021

illustration

Cour constitutionnelle


La cour constitutionnelle n'a validé que trois tickets pour la présidentielle et rejeté les recours des opposants qui réclamaient l’annulation de la liste provisoire publiée par la commission électorale (CENA).


Écartés faute de parrainage, le parti Les Démocrates et de la plateforme de l’opposition avaient plaidé l’annulation de la liste provisoire auprès de la cour constitutionnelle.


 Finalement le verdict de la cour est tombé lundi. Seulement trois duos pour l’élection présidentielle ont été validés et huit opposants dont Joël Aivo et Reckya Madougou ont été déboutés.


« Nous ne nous attendions pas à un miracle. On aurait aimé que la Cour constitutionnelle que cette élection est une élection exclusive. Nous avons prouvé que le régime ne veut pas de compétition. C’est une élection "Patrice Talon contre Patrice Talon". », a déclaré Éric Houndété, le président du parti les Démocrates.


Plusieurs millions d'électeurs béninois se rendront aux urnes le 11 avril 2021 pour élire le président de la République dans un pays considéré comme un modèle démocratique, mais qui aujourd’hui a basculé dans une dérive autoritaire aux yeux de l’opposition. 


Ce seront les septièmes élections présidentielles du Bénin depuis l'avènement du processus de démocratisation en février 1990.

 


Plus d'actualités ?

Retrouvez-nous en téléchargeant l'application NaN News: