Britney Spears s'excuse d'avoir menti à ses fans sur les réseaux sociaux

Britney Spears s'excuse d'avoir menti à ses fans sur les réseaux sociaux

Publié le 25 juin 2021

illustration

«Si vous voulez que vos enfants soient intelligents, lisez-leur des contes de fées» : c'est en partageant cette citation sur Instagram que Britney Spears s'est adressée à ses fans, jeudi 24 juin. Au lendemain de son audition au tribunal pour faire lever sa tutelle, la star a demandé à son public de lui pardonner ses mensonges.

«Je m'excuse d'avoir prétendu que tout allait bien ces deux dernières années, écrit la chanteuse de 39 ans. Je l'ai fait par fierté et parce que j'étais embarrassée de partager ce qui m'arrivait vraiment». Britney Spears fait référence au «traumatisme» qu'elle subit selon elle depuis 13 ans, en étant sous tutelle, notamment celle de son père, Jamie Spears.

Une publication partagée par Britney Spears (@britneyspears)

Mercredi 23 juin, l'artiste s'est exprimée durant de longues minutes devant la juge Brenda Penny, à Los Angeles, pour demander la levée de cette mesure judiciaire qui la prive de son autonomie. «Je veux juste reprendre ma vie», a-t-elle plaidé, dénonçant une situation «abusive».

Ces dernières années, certains de ses fans, croyant sentir sa détresse, s'étaient mobilisés en créant le mouvement #FreeBritney (Libérez Britney, en français) sur les réseaux sociaux. Plusieurs dizaines d'entre eux étaient d'ailleurs présents mercredi devant le tribunal, afin de soutenir leur idole.

«Prétendre que j'allais bien m'a aidée»

«Je crois qu'en tant que personne, nous voulons tous une vie de conte de fées et d'après ce que j'ai posté... ma vie semble plutôt incroyable [...] Je ne veux pas que les gens pensent que ma vie est parfaite parce que CE N'EST CERTAINEMENT PAS LE CAS. Et si vous avez lu les nouvelles à propos de moi cette semaine, vous le savez», poursuit Britney Spears sur Instagram.

En s'excusant d'avoir caché son quotidien douloureux, la chanteuse cherche à rétablir la vérité mais aussi à remercier ses fans pour leur soutien. «Croyez-le ou non, prétendre que j'allais bien m'a aidée [...] J'ai l'impression qu'Instagram m'a donné un exutoire sympa, pour partager ma présence, mon existence... simplement ressentir que je comptais malgré tout ce que je traversais. Et ça a marché».

Celle qui a «décidé de commencer à lire plus de contes de fées», conseille donc à son public d'en faire autant : c'est sa recette pour mettre un peu de magie dans le quotidien, en attendant des jours meilleurs.

Plus d'actualités ?

Retrouvez-nous en téléchargeant l'application NaN News: