Coopération: la Côte d’Ivoire et l’Unicef ensemble pour un nouveau cycle de programme 2021-2025

Coopération: la Côte d’Ivoire et l’Unicef ensemble pour un nouveau cycle de programme 2021-2025

Publié le 11 juin 2021

illustration
La ministre du Plan et du Développement, Kaba Nialé a présidé la cérémonie de lancement officiel de la mise en œuvre du Programme de Coopération entre la Côte d’Ivoire et l’UNICEF pour la période 2021-2025, ce jeudi 10 juillet 2021 à Abidjan-Plateau.

Ce nouveau cycle de coopération pour la période 2021-2025 orientera les différentes interventions pour la réalisation des droits des enfants, adolescent-e-s et mères en Côte d’Ivoire. Ce programme quinquennale commune a pour objectif la vaccination systématique, l’accès universel et équitable à l’éducation, la protection des enfants contre les violences et l’exploitation, l’enregistrement des naissances, l’amélioration de l’hygiène et de l’accès aux infrastructures d’eau et d’assainissement, l’amélioration de l’accès des enfants et familles vulnérables aux programmes de protection sociale.

Selon la ministre Kaba Nialé, les efforts du Gouvernement conformément aux orientations du Président de la République, ont permis de ramener le taux de mortalité infantile (moins de cinq ans) à 96 pour 1000 naissances vivantes du fait des investissements massifs réalisés dans le système de soins de santé primaire et dans les solutions innovantes et efficaces. À en croire Mme Kaba Nialé le principe directeur qui guide l’élaboration des programmes de coopération est l’alignement sur les priorités nationales, définies dans le Plan National de Développement (PND 2021-2025).

’’Cette démarche a été facilitée par le leadership du Gouvernement matérialisé par l’engagement de mon département, en collaboration avec l’UNICEF, dans un processus participatif.’’ a-t-elle témoigné.
Mme Kaba Nialé, a fait savoir que ce programme sera mis en œuvre avec un budget indicatif de 212,3 millions de dollars, soit plus de 106 milliards de FCFA pour soutenir les actions du Gouvernement en faveur des femmes, des jeunes et des enfants de Côte d’Ivoire. ’’C’est pourquoi, je voudrais une fois de plus exhorter chacun et chacune d’entre vous ici présents à ne lésiner sur aucun effort pour permettre l’atteinte des résultats attendus dans vos différents secteurs.’’ a-t-elle exhorté.

Des changements stratégiques importants marqueront donc ce nouveau cycle de coopération après celui de 2017-2020. Ils consistent à favoriser des interventions multisectorielles et convergentes dans les régions du nord et de l’ouest du pays et certaines zones périurbaines d’Abidjan. Dans ces zones géographiques prioritaires, la décentralisation et la gouvernance locale seront renforcées ainsi que les synergies avec d’autres organismes des Nations Unies. «â€¯En axant les interventions sur le nord du pays exposé à la menace des groupes armés du centre du Sahel, l’ouest du pays et certaines zones périurbaines d’Abidjan, nous espérons venir en aide aux enfants les plus vulnérables et les plus difficiles à atteindre et renforcer la résilience des services sociaux et de ces populations », a soutenu Marc Vincent, représentant de l’UNICEF en Côte d’Ivoire.

Cyprien K.

Plus d'actualités ?

Retrouvez-nous en téléchargeant l'application NaN News: