Coronavirus : plus de 300 personnes contaminées après des fêtes étudiantes à Majorque

Coronavirus : plus de 300 personnes contaminées après des fêtes étudiantes à Majorque

Publié le 25 juin 2021

illustration

Ils voulaient célébrer la fin de l'année scolaire et la fête s'est transformée en cluster géant. En Espagne, plus de 300 étudiants ont été testés positifs au Covid-19 après avoir participé à un séjour à Majorque au mois de juin.

La plupart s'étaient rendus sur l'île en prenant le bus, puis le ferry. L'un des participants, interrogé par le journal espagnol Nius Diario raconte que le voyage «était fou». «Tous ensemble, sans masque et en buvant de l'alcool», se souvient-il.

Les sociétés organisatrices de ces séjours assurent pourtant que les étudiants ont été soumis à des tests de dépistage avant de rejoindre Majorque. Pour l'heure, les autorités ne savent donc pas exactement comment a démarré la chaîne de contaminations.

un brassage géant

Néanmoins, il semblerait que les jeunes participants, répartis dans différents hôtels de l'île, se soient tous mélangés lors de fêtes organisées sur place, notamment sur des bateaux. Un brassage qui a pu favoriser la circulation du virus, sachant que les gestes barrières n'étaient pas de mise : un concert a été suspendu par la police locale le 15 juin en raison de leur non-respect.

Résultat : 320 jeunes ont été testés positifs au Covid-19 à leur retour, rien qu'à Madrid. Le problème étant que les participants à ces séjours, potentiellement infectés, sont disséminés à travers toute l'Espagne. Sept régions sont concernées, notamment celle de Valence, le Pays basque, la Cantabrie, la Murcie et la Galice.

Le variant anglais a été détecté chez la plupart des personnes contaminées. Une large opération de dépistage a été lancée par les autorités espagnoles, notamment dans les huit hôtels dans lesquels les étudiants ont séjournés. Plusieurs milliers de personnes ont été placées à l'isolement à travers le pays, par mesure de précaution.

Plus d'actualités ?

Retrouvez-nous en téléchargeant l'application NaN News: