Mort de George Floyd : Derek Chauvin bientôt fixé sur son sort

Mort de George Floyd : Derek Chauvin bientôt fixé sur son sort

Publié le 25 juin 2021

illustration

Recevra-t-il la peine maximale ? Ce vendredi 25 juin, Derek Chauvin retourne devant le tribunal pour connaître la durée exacte qu'il devra passer en prison pour avoir causé la mort de George Floyd. Le 20 avril dernier, il avait été reconnu coupable.

L'ancien policier de Minneapolis risque désormais 30 ans de prison pour les trois chefs d'accusation auxquels il faisait face, à commencer par celui de meurtre. Une nouvelle fois, l'attention sur la peine sera particulièrement importante aux Etats-Unis, en raison de la résonance de cette affaire dans la société américaine. Peu après le procès en avril, de nombreux citoyens étaient sortis dans la rue démontrer leur soulagement face à la condamnation de Derek Chauvin. 

Ce dernier, cependant, espère pouvoir échapper à la peine maximale de 30 ans. Dans des documents transmis avant l'audience de ce 25 juin, l'homme assure avoir commis une «erreur de bonne foi» qui mériterait donc une peine minimale. Son avocat, Eric Nelson, appuie la demande en expliquant que son statut d'ancien policier pourrait de plus faire de lui une cible dans le milieu carcéral. 

Une peine modérée ? 

A noter cependant que la peine pourrait être plus lourde qu'annoncée. Le juge Peter Cahill, en charge du procès, a en effet retenu quatre circonstances aggravantes contre Derek Chauvin. Ainsi, le magistrat a écrit que l'ancien policier a «abusé de sa position de confiance et d'autorité», «traité George Floyd avec une grande cruauté», agi en présence d'enfants et «commis son crime en réunion». 

Cependant, Mark Osler, ancien procureur fédéral et professeur de droit dans une université du Minnesota, explique dans une interview à NBC News qu'il est possible que tout le monde soit déçu par la sentence finale. Celui-ci explique que la défense de Derek Chauvin demande une peine bien trop basse, mais que les décisions passées de Peter Cahill peuvent laisser entendre une peine inférieure aux 30 ans demandés par les procureurs. Reste désormais à savoir quelle sera sa décision, qui sera annoncée ce 25 juin. 

Plus d'actualités ?

Retrouvez-nous en téléchargeant l'application NaN News: