New York : une statue de George Floyd vandalisée

New York : une statue de George Floyd vandalisée

Publié le 25 juin 2021

illustration

Un acte qui suscite de la colère. Ce 24 janvier, une statue de George Floyd, récemment inaugurée à New York, a été vandalisée à la peinture noire.

À l'heure actuelle, un groupuscule d'extrême droite est suspecté d'être à l'origine de la dégradation. «Patriot Front» a ainsi été inscrit sur le buste de George Floyd, tué lors d'une intervention policière en 2020. Le message fait notamment référence à une cellule néonazie active dans le pays d'après la police de New York. 

Une enquête a été ouverte alors que les forces de l'ordre suspectent quatre hommes qui ont été filmés près de l'oeuvre peu avant l'incident. Il s'agirait d'un acte raciste d'après les autorités. 

Sur Twitter, le maire de la ville Bill de Blasio a dénoncé un «méprisable acte de haine». Andrew Cuomo, gouverneur de l'Etat, a de son côté demandé à l'équipe chargée des crimes de haine d'aider l'enquête. Dans une déclaration, il a ajouté : «au groupe néonazi qui a fait cela, je veux être absolument clair, fichez le camp de notre Etat». 

I am directing the @nyspolice Hate Crimes Task Force to assist in the investigation of the defacing of the George Floyd monument in Brooklyn.


To the group of neo-Nazis who did this, I want to be absolutely clear: get the hell out of our state. pic.twitter.com/Mjkpn4lVLZ

— Andrew Cuomo (@NYGovCuomo) June 25, 2021

Plus d'actualités ?

Retrouvez-nous en téléchargeant l'application NaN News: