Tchad : Libres, les 10 touristes russes « arrêtés dans une zone rouge » quittent le pays

Tchad : Libres, les 10 touristes russes  « arrêtés dans une zone rouge » quittent le pays

Publié le 25 juin 2021

illustration



 Les 10 touristes russes et une Lituanienne interceptés dans une zone rouge au Tchad ont été relâchés .


Dix Russes et une Lituanienne, présentés comme des touristes et interceptés il y a 9 jours dans une "zone dangereuse" du nord du Tchad non loin de la frontière libyenne, sont "libres" de leurs mouvements.


Placés sous surveillance à l'hôtel Résidence de Ndjamena, les 12 ressortissants russes et lituaniens qui étaient placés sous surveillance à l'hôtel Résidence de Ndjamena ont été libérés , indique un responsable de ministère tchadien des Affaires étrangères sous couvert d’anonymat.


Leur matériel ainsi que leurs passeports leur ont été restitués . Ils ont pu quitter le pays ce vendredi après avoir effectué un test Covid.


Arrivés le 19 mai à Yaoundé , les touristes ont commencé leur voyage à bord de véhicules tout-terrain. Ils ont traversé la frontière tchadienne le 25 mai avant d’être interceptés par les forces tchadiennes.


Ils seraient arrivés en Afrique dans le cadre d’une expédition appelée «Notre monde».


Plus d'actualités ?

Retrouvez-nous en téléchargeant l'application NaN News: